LosslessCut (Win, Mac, Linux) petit éditeur vidéo multi-plateforme [Freeware]


LosslessCut

lossless-cut

 

Ce texte est traduit en Français par TGP (moimoi)

 

LosslessCut

Simple et outil multi-plateforme ultra rapide pour la coupe sans perte / coupe des fichiers vidéo et audio. Idéal pour économiser de l’espace par dégrossissage de vos gros fichiers vidéo prises à partir d’une caméra vidéo, GoPro, drone, etc.

Il vous permet d’extraire rapidement les bonnes parties de vos vidéos et défausse plusieurs gigaoctets de données sans faire réencodez (lent) et ainsi perdre en qualité. Extrêmement rapide, car elle fait une donnée presque en copie directe. Elle est alimentée par un ffmpeg impressionnant (inclus) pour faire le travail de grognement. Il dispose également d’autres opérations sans perte sur les vidéos.

 

LosslessCut

Tuto / présentation

OS: Windows, Mac OS X & Linux
Langue: Anglais

🆕 Shameless Plug 🆕 J’ai créé un outil pour le partage multiplateforme de fichiers entre ordinateur/téléphone sur le réseau local : ezshare

Caractéristiques

  •     Coupe Lossless de la vidéo et des formats audio
  •     Lossless re-fusion des segments sélectionnés (pour découper les publicités, etc.)
  •     Fusion sans perte de fichiers arbitraires (avec les codecs identiques)
  •     Lossless extraction de tous les flux de données à partir d’un fichier (exploser vidéo, audio, sous-titres et autres flux d’un fichier dans des fichiers séparés)
  •     Prenez des photos en pleine résolution de vidéos au format JPEG / PNG
  •     Plage de saisie manuelle des points de coupure
  •     Peut inclure les flux primaires (audio / vidéo), ou tous les flux
  •     Peut enlever la piste audio
  •     Appliquer un décalage de timecode
  •     Remuxer en format de sortie différent
  •     Modifier la rotation / métadonnées d’orientation dans les vidéos. Idéal pour les vidéos de téléphone de rotation qui sortent dans le mauvais sens sans réellement encodez la vidéo.

Plates-formes supportées

  •     macOS
  •     Windows (64 / 32bit)
  •     Linux (64, partiellement testé)

Formats pris en charge

Depuis LosslessCut est basé sur Chrome et utilise le lecteur vidéo HTML5, tous les formats pris en charge ffmpeg seront pris en charge directement. Les formats / codecs suivants feront généralement le travail: MP4, MOV, WebM, MKV, OGG, WAV, MP3, AAC, H264, Theora, VP8, VP9 Pour plus d’informations sur les formats / codecs pris en charge, voir https: //www.chromium. org / audio-vidéo.

Les fichiers non supportés peuvent maintenant être remuxés (rapidement) ou encodés (lentement) dans un format/codec convivial à partir du répertoire File menu. Une version traitée du fichier (sans audio) sera alors créée et ouverte dans le lecteur. L’opération de coupe sera toujours effectuée en utilisant le fichier d’origine en entrée, il sera donc sans perte. Cela permet d’ouvrir potentiellement tout fichier que ffmpeg est capable de décoder.

Flux de travail typique

  • Glisser-déposer un fichier vidéo dans le lecteur pour le charger ou l’utiliser /CTRL+O.
  • Press SPACE to play/pause or , ,. pour chercher avant / arrière
  • Sélectionner l’heure de début et de fin de coupe. Press I pour sélectionner l’heure de début, O pour sélectionner l’heure de fin pour la coupe. Notez que les parties sélectionnées seront conservées et exportés vers un nouveau fichier.
  • (optional) Si vous souhaitez exporter plusieurs segments de la vidéo, press + ou c+ bouton pour ajouter un autre segment, puis sélectionnez le segment suivant avec I/O.
  • (optional) Si vous souhaitez re-fusionner tous les segments sélectionnés après la coupe, actionnez le bouton nm (pas de fusion) ou am (fusion automatique). Ceci est utile pour couper loin certaines parties d’une vidéo comme des publicités (en sélectionnant tout sauf les annonces.)
  • (optional) Si vous souhaitez exporter vers un certain répertoire, appuyez sur la touche sortie personnalisée dir (par défaut: le fichier d’entrée dir)
  • (optional) Si vous souhaitez remplacer les métadonnées d’orientation, appuyez sur le bouton de rotation
  • (optional) Par défaut, tous les flux de fichier d’entrée seront exportés vers la sortie. Si vous souhaitez exporter uniquement les flux primaires (1video&1audio) (pre-2.0 behaviour), appuyer sur le bouton all to ps.
  • Appuyez sur le bouton ciseaux (or E) pour exporter la ou les tranches
  • Press the camera button (or C) pour prendre un instantané JPEG/PNG à partir de l’heure actuelle
  • Si vous voulez déplacer le fichier original à la corbeille, appuyez sur le bouton Corbeille.

Remarque: Les fichiers vidéo ne seront pas modifiés. Au contraire, il crée une exportation sans perte dans le même répertoire que le fichier original avec de / vers horodatages. Notez que la coupe est pas précise autour des points de coupe, donc la vidéo avant / après la plus proche keyframe sera perdu. les données EXIF ​​est préservée.

Raccourcis clavier

Press h Pour afficher/masquer la liste des raccourcis

Problèmes connus et limites

  • Les temps de coupe ne sont pas précis et seront “arrondis”. à l’image-clé la plus proche. A l’avenir, j’ai l’intention d’afficher les images-clés dans le temps, et éventuellement d’implémenter un “smart cut”. fonction qui réencode uniquement la partie précédant l’image-clé. Voir #126
  • Votre kilométrage peut varier lorsqu’il s’agit de kc (keyframe cut) vs nc (normal cut). Vous devrez peut-être essayer les deux, selon la vidéo.. GoPro 6/7 semble exiger Normal Cut nc. Voir #121. ffmpeg contient également de la documentation sur ces deux modes de recherche/coupe. kc moyens -ss d’ici -i et nc moyens -ss après -i.
  • all (all streams) semble causer une longueur incorrecte dans les images de GoPro. Use ps à la place. Voir #146 et 121
  • H265 n’est pas encore supporté nativement. J’ai ajouté un support brut avec une prévisualisation FPS très basse. Alternativement, convertir en codec convivial (lent) à partir du menu, voir #88
  • Peut-être contre-intuitivement pour certains, le découpage supprimera les parties de la vidéo qui ne sont PAS sélectionnées. C’est parce que dans les versions précédentes de LosslessCut il n’y avait aucune possibilité de couper/fusionner plusieurs segments, mais cela a été installé ultérieurement. Nécessité de remanier l’interface utilisateur pour la rendre plus intuitive. Voir #128

Dépannage

  • Si vous avez une erreur lors de l’exécution de la coupe: Essayez d’appuyer sur le bouton all (all streams) to ps (flux primaires). Si ça n’aide pas, essayez d’alterner kc (keyframe cut) to nc (normal cut). Voir la discussion dans #13.
  • Si vous obtenez une erreur en coupant ou en ouvrant n’importe quel type de fichier sous Windows, veuillez vérifier votre antivirus. Cela pourrait bloquer l’exécution de ffmpeg, voir #18

Ce texte est traduit en Français par TGP (moimoi)

LosslessCut_interface

LosslessCut (Win, Mac, Linux) petit éditeur vidéo [Freeware].