«

»

Déc 09

Avec Air-Ink, cette startup transforme la pollution des véhicules en encre pour artistes

Une startup a décidé de voir la pollution rejetée par les véhicules comme une ressource. Grâce à une technologie baptisée Kaalink, cette entreprise récupère les particules responsables de la pollution de l’air pour en faire une encre (Air-Ink), utilisée par des artistes.

A lire chez Numerama

Veuillez attribuer une note svp :

Laisser un commentaire

Contact moimoi